deux clientes contentes du modèle SARAH

Posté par
deux clientes contentes du modèle SARAH

J’ai récemment découvert les créations de 2 clientes avec le moule pour faire des bagues « SARAH ».

Quel bonheur de voir leurs idées.

L’une crée à partir de béton, l’autre à partir de résine.

Peu importe.

Le principal est qu’elles s’éclatent avec leur matière préférée.

 

J’achète du silicone, je crée un moule, cela vous inspire,

Vous l’achetez, vous créez et inspirez d’autres personnes par vos créations

qui elles-mêmes vont probablement acheter chez vous, créer (un style vestimentaire ou autre, ...) et inspirer,…

Et ainsi de suite.

 

L’énergie créative ne meurt pas, elle ne faiblit même pas.

Au contraire, elle se transmet, se multiplie, voyage, évolue à une seule condition :

il faut l’alimenter sans cesse et la partager.

 

Une fois un de mes moules entre vos mains, c’est vous qui faites vivre cette énergie. Bon évidemment, vous me faites vivre aussi ,o) et d’ailleurs je vous en remercie !

 

Je me demande souvent quelle est le troisième maillon de la chaîne.

Et s’il y en a un !

Si ça tombe, la chaîne se brise…

 

C’est parfois difficile de se séparer d’une de nos créations.

Parfois c’est même difficile de les montrer tout simplement.

Alors, comment imaginer les donner ou vendre ?

Et pourquoi ?

C’est justement pour que cette énergie puisse évoluer en totale liberté.

 

Vendre ou donner ses bijoux faits main, c’est relancer la créativité, faire naître d’autres projets, varier les expériences et s’enrichir d’idées.

Ce qui nous relie, c’est le plaisir de faire à la main, de progresser, d’apprendre.

S’éloigner de ses créations, c’est accepter de se détacher du résultat matériel pour se concentrer sur le processus de création. L’expérience, l’action, le partage.

 

Ces deux clientes vendent leurs créations minimum 23 euros.

Ce qui veut dire qu’avec la vente de deux bagues grand maximum, c’est comme si elles avaient eu le moule gratuit !

Mais le font-elles pour cela ?

Je ne pense pas.

Car vous savez quoi ?

Elles sont revenues acheter chez moi d’autres modèles.

Elles auraient pu s’arrêter là et créer à partir de ce seul moule mais non, elles continuent à acheter (chez moi ou chez d’autres) et prennent plaisir à varier leur expérience.

Finalement, c’est logique non ? Créer, c’est être dans une dynamique de progression.

Je suis tellement déçue lorsque quelqu’un se contente de visionner massivement des tutoriels gratuits sans même essayer de s’investir (ou d’investir) dans la création.

 

Ce n’est pas le cas des ces deux clientes.

Elles me font l’immense plaisir de prolonger mon action de création.

 

En vendant des moules pour bijoux, je vous confie un peu plus que de simples moules en silicone. Je vous envoie dans un colis de quoi alimenter de votre créativité et votre plaisir à faire du « fait main » ainsi qu’une invitation à partager à votre tour cette impulsion.

 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans la créations de bijoux.

Je vous souhaite surtout du partage, des rencontres, de la reconnaissance et de la fierté.

Pour que votre énergie ne faiblisse jamais.

 

Mes meilleurs vœux pour cette fin d’année,

Sophie

 

Le moule Sarah se trouve ici